UN PLAN DE PAYSAGE POUR UNE COMMUNE RURALE VITICOLE

NÉRIGEAN, GIRONDE (37)
Concours

Étude de planification

Programme
Limiter le remembrement parcellaire et l’étalement urbain

Maître d’œuvre
Adeline Brugiere (paysagiste)

Surface
998 Ha
 

    Il faut conserver des terrains agricoles et les éléments arborés et herbacés qui composent le territoire, permettant une biodiversité, la fertilisation des sols et les circulations. En établissant la carte des parcelles viticoles susceptibles de muter, on s’aperçoit que des chemins piétons peuvent disparaître alors qu’ils contribuent à la qualité du cadre de vie des habitants et à la circulation à l’abri des automobiles.

Je propose de maintenir un certain nombre de chemins et ainsi structurer un parcellaire agricole de petite taille permettant la culture potagère locale, abrité des instabilités des marchés mondiaux qui ont fait perdre la rentabilité au vin de Bordeaux. En redessinant les limites de ces parcelles on maintien l’identité paysagère et on freine l’écoulement de l’eau afin de maintenir et développer une fertilité des sols favorables à la production agricole.